jeudi 21 septembre 2017
Accueil > Actualités > Sport automobile, Dakar-2017: qui pour détrôner la Peugeot?
309 LOEB SEBASTIEN (fra) ELENA DANIEL (mco) PEUGEOT TEAM PEUGEOT TOTAL 3008 DKR action during the Dakar 2017 Paraguay Bolivia Argentina , Scrutineering / Vérifications from December  30 to 31 2016 at Asuncion, Paraguay - Photo Florent Gooden / DPPI
309 LOEB SEBASTIEN (fra) ELENA DANIEL (mco) PEUGEOT TEAM PEUGEOT TOTAL 3008 DKR action during the Dakar 2017 Paraguay Bolivia Argentina , Scrutineering / Vérifications from December 30 to 31 2016 at Asuncion, Paraguay - Photo Florent Gooden / DPPI

Sport automobile, Dakar-2017: qui pour détrôner la Peugeot?

C’est lundi 2 janvier 2017 que sera donné le coup d’envoi du Dakar 2017 avec comme ambition de remporter la 39e édition du rallye-raid (2-14 janvier). Le départ sera donné de la capitale du Paraguay, vers la Bolivie et l’Argentine avec une bataille attendue entre Peugeot, tenant du titre, et ses poursuivants Toyota  et Mini.

Après avoir remporté l’édition 2016 avec son 2008 DKR, Peugeot se lance cette année avec son nouveau 3008 DKR en plus du véhicule 2008 DKR victorieux l’an dernier.

Peugeot espère garder son titre cette année. Pour cela, Peugeot Total est en position. Stéphane Peterhansel, Carlos Sainz, Cyril Despres, Sébastien Loeb et leurs navigateurs attendent avec impatience de prendre le départ à bord de leurs toutes nouvelles Peugeot 3008DKR, pour affronter les 9000 km d’un Dakar annoncé comme redoutable. Il s’agit de la troisième participation de Peugeot dans un Dakar sud-américain. Sur le plan humain, la Dream Team demeure inchangée par rapport à l’année dernière

Pour l’édition 2017, l’organisation a inclus le Paraguay. Le Dakar est invité à visiter le 29e pays de son histoire, le 5e sur le continent sud-américain. C’est ensuite vers son plus long séjour en Bolivie, et particulièrement vers la capitale La Paz, que se dirigera le rallye. L’Argentine, partie prenante de toutes les éditions depuis 2009, sera le théâtre de la bataille finale, actée à Buenos Aires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *