dimanche 18 février 2018
Accueil > Actualités > L’usine Renault Trucks Algérie au menu du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français (CIHN)?
SOPROVI-Renault-Trucks2

L’usine Renault Trucks Algérie au menu du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français (CIHN)?

Le projet d’usine Renault Trucks Algérie tardé à voir le jour près d’une année après la pose de la première pierre.

Mercredi 6 décembre, lors de la visite du président français, Emmanuel Macron, en Algérie, une forte délégation l’a accompagné dont des hommes d’affaires. Parmi ces derniers, on notera le président de Renault Trucks SAS qui est venu à Alger pour tenter d’accélérer le projet d’usine avec les autorités.

Un projet qui serait au menu  de la réunion du Comité intergouvernemental de haut niveau algéro-français (CIHN), co-présidée par les Premiers ministres français et algérien qui se tiendra jeudi 7 décembre à Paris.

L’usine SOPROVI d’assemblage de camions Renault Trucks est localisée à Meftah dans la wilaya de Blida, créée en partenariat entre Renault Trucks et le groupe BSF Souakri.

La pose de la première pierre de l’usine SOPROVI fait suite au pacte d’actionnaires signé le 25 août 2016 à Lyon, entre le groupe industriel BSF Souakri et Renault Trucks SAS, pour la création d’une entreprise commune.

Avec cet investissement, Renault Trucks et le groupe Volvo veulent conforter leur engagement sur le marché algérien, aux côtés des pouvoirs publics et s’inscrivent, à long terme, dans le développement économique et social du pays.

L’usine SOPROVI, située à Meftah sur un site de près de 24 000 m2, devait être construite en deux phases qui permetteront d’assembler 1 000 véhicules en 2018 et 2 000 en 2019, avec une capacité de production adaptable aux besoins du marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *