dimanche 20 août 2017
Accueil > Actualités > Jérôme Micheron, directeur de la stratégie Peugeot, à propos de l’usine PSA en Algérie : «Il n’y a rien de nouveau, mais…»
jerome-micheron-peugeot

Jérôme Micheron, directeur de la stratégie Peugeot, à propos de l’usine PSA en Algérie : «Il n’y a rien de nouveau, mais…»

Jérôme Micheron, directeur de la stratégie Peugeot, s’exprime sur l’usine de Peugeot Algérie qui tarde à voir le jour et sur d’autres sujets.

 

Quelle place occupe l’Algérie dans la nouvelle stratégie Peugeot, sachant que ce marché est en pleine crise ? Quels sont vos projets ?

Oui, des projets, il y en a et il y en aura toujours en Algérie. Comme vous le savez, le marché algérien est important pour la marque, que ce soit en termes de volumes ou de produits. Traditionnellement, il s’agit d’un marché historique et les Algériens prisent nos produits depuis la nuit des temps. Après, il y a des évolutions en matière de réglementation auxquelles nous devons nous adapter (cahier des charges, industrie, licences et quotas d’importations-ndlr). De toutes les façons, l’Algérie reste un marché important dans toute la région pour le groupe PSA. Nous sommes optimistes, car nous avons des solutions pour pouvoir continuer à assurer une forte présence sur ce marché et satisfaire le client algérien.

 

Justement, en parlant d’évolutions en matière de réglementation, comme la nécessité de développer une activité industrielle, peut-on connaître les avancées concernant l’usine Peugeot en Algérie ?

Je ne peux rien vous dire sur ce sujet. Pour le moment, il n’y a rien de nouveau à communiquer, mais l’Algérie figure dans le dispositif de Peugeot dans la région. Une chose est sûre, c’est un plan global du groupe PSA qui intègre la dimension régionale et qui englobe la transformation du constructeur automobile, des métiers et de compétences.

Revenons, si vous le voulez bien à la stratégie d’internationalisation. Y aurait-il des propositions de SUV bon marché, comme ce fut le cas de Peugeot 301 pour les marchés émergents ?

our le moment, on ne peut parler de produits futurs. Dans notre stratégie de produits, on aura, de toute façon, une présence régionale selon les attentes des clients. Quand on voit la tendance du marché mondial, on a des SUV, des berlines, des Hatchback des Sedan etc.. Alors, les Sedan vont encore bouger pour bousculer les codes du classique, avec cet esprit de dynamisme tout comme les SUV qui évoluent vite. Après, et selon la tendance des clients, on verra ce qu’il faudra développer. Cela signifie-il que Peugeot irait vers un basculement de codes ? Oui, pour Peugeot c’est très clair. On a regardé le comportement des clients et on a vu qu’ils étaient frustrés de rouler dans des voitures qui n’étaient pas très personnelles, avec cet espèce d’ennui de rouler dans ces voitures monospaces. Parmi les avantages du Peugeot 5008, on a toutes les prestations d’un monospace (trois rangées de sièges, des sièges escamotables, du volume du coffre etc.). En un mot, toute la modularité et l’agrément d’un monospace, mais vous avez un I-Cockpit qui valorise le conducteur, et ce, en plus des changements apportés sur son extérieur.

 

 

In liberte-algerie.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *