jeudi 22 février 2018
Accueil > Interviews > Entretien avec Hichem Nacer-Bey, directeur commercial Renault Algérie
Hichem Nacer-Bey, directeur commercial Renault Algérie, au milieu

Entretien avec Hichem Nacer-Bey, directeur commercial Renault Algérie

Renault Algérie fait aujourd’hui face à un flux important de commandes de la part des clients, peut-on connaître la procédure mise en place pour gérer un tel engouement ?

– Hichem Nacer-Bey : Effectivement, nous faisons face actuellement à une forte sollicitation de la part des clients. Je rappellerai, toutefois, que nous avons eu à gérer par le passé des volumes encore plus importants qui ont atteint, en 2013, les 120 000 unités vendues. C’est vous dire que l’organisation de l’entreprise est calibrée pour gérer un flux aussi important et même plus de commandes. C’est le fruit d’une organisation en interne structurée autour d’une équipe de professionnels formés et d’un réseau de distribution implanté sur l’ensemble du territoire national et qui sont donc en mesure de supporter une telle demande. La différence maintenant est que l’offre produit est en déséquilibre par rapport à la demande, ce qui crée, en effet, une sollicitation plus ressentie.

Quel bilan feriez-vous de la formule de précommande que vous avez instituée il y a quelques mois pour faire face, justement, à cette forte sollicitation ?

Il s’agit, en réalité, d’une préinscription qui permet d’instituer un ordre d’enregistrement dans le système et de déclencher automatiquement la procédure de commande d’un client dès que son échéance arrive à terme. Il est alors contacté par notre service commercial pour concrétiser et finaliser sa commande.

Quelle estimation faites-vous de cette préinscription ?

Elle varie entre 25 000 et 30 000 mais nous enregistrons aussi des annulations et des clients qui ne répondent pas aux appels du service commercial, une fois arrivé leur ordre de passage.

Quelle est la part du crédit dans les ventes de Renault?

A fin novembre, on était à 56% de ventes à crédit et 44% pour celles au comptant.

Sur les 100 000 véhicules produits par l’usine d’Oran, auriez-vous enregistré un retour en garantie pour un problème technique spécifique ?

Globalement, les véhicules produits par l’usine sont très fiables et aucun problème technique particulier n’est apparu, sinon cela se saurait sans aucun doute. Et en plus de la fiabilité, Renault dispose surtout d’un service après-vente performant et efficace. Néanmoins, dans l’industrie automobile, le phénomène des retours a toujours existé et pour le cas de l’usine de Oued Tlélat, il est insignifiant. Les rares cas signalés sont pris en charge automatiquement et avec succès.

Propos recueillis par B. B. (Le Soir d’Algérie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *