mardi 24 janvier 2017
Accueil > A la une > Algérie, en attendant l’attribution des quotas 2017 : les importations parallèles, le nouvel eldorado !
volkswagen-tiguan-2017-algerie

Algérie, en attendant l’attribution des quotas 2017 : les importations parallèles, le nouvel eldorado !

Alors que le Gouvernement ne s’est pas encore prononcé sur les quotas alloués pour 2017 pour les concessionnaires automobiles agréés, des importateurs parallèles introduisent en toute «impunité» de nouveaux modèles qu’ils proposent au clients au prix même des licences Moudjahid.
Et face à la rareté du produit, les importateurs parallèles ne se gênent pas d’afficher leurs produits sur les réseaux sociaux à même les exposer dans leurs show-rooms respectivement. Et dire que le Gouvernement Sellal avait annoncé qu’il voulait mettre de l’ordre dans le marché automobile.
Aujourd’hui plusieurs importateurs parallèles qui se réclament concessionnaires à introduire les dernières nouveautés dont les nouveaux Volkswagen Tiguan, Passat, Golf ou encore les dernières Audi, Mercedes, BMW.

Une activité certes « réglementaire », mais qui échappe au contrôle des autorités qui avait publié un cahier des charges strict à respecter.

4 comments

  1. Ce n’est pas interdit donc circulez ,il n’y a rien à voir . Enquetez sur les prix pratiqués par les concessionnaires, ils ont doublé …

    • On n’a jamais dit que c’est interdit, mais juste que l’Etat applique le deux poids, deux mesures. D’un côté, on verrouille le marché et de l’autre, on laisse les autres importé sans controle.

      • C’est l’état qui a donné les licences moudjahidines, qu’il assume.

      • L’État a décidé de limiter les importations pour réduire la facture des importations et limiter les sorties des devises, Mais Les gens qui ont de l’argent à l’étranger et veulent importer peuvent le faire, les concessionnaires eux font sortir des devises via la banque centrale selon le cours officiel, pour ramener des véhicules sur facturés et vendus en calculant le prix des devises au Square!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *